AniMOTS

Une bête peut en cacher une autre. Anthropomorphismes, analogies, homonymes. Les animOTS sont mis sens dessus dessous et se mélangent. Papier, peinture, feutrine, éclats de rire, mohair : voilà matière à créer un nouveau bestiaire. Ces nouvelles créatures semblent faites de poils et de chair. Mais aussi de pixels, car ces créatures sont encore modifiées numériquement : désormais les bêtes n’évoluent plus uniquement dans les océans et les bois, mais aussi dans la cyber nature.
« Dans chaque église, il y a toujours quelque chose qui cloche », Jacques Prévert.

Technique : collage de feutrine, boutons, mercerie diverse, magazines, mohair, tissus, et retouche sur ordinateur.
Inspiration : Fabien Souche / Markus Raetz / Peter Beard / Surréalistes

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Précédentes recherches :

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress